Black Bullet

« Black Bullet » ( ブラック・ブレット ) est un anime de 13 épisodes diffusé au printemps 2014 et produit par le studio Kinema Citrus. En France, l’anime est licencié par Crunchyroll et Wakanim. Les genres présents dans l’anime sont l’action, le mystère et la science-fiction.

Black Bullet

Rentarô & Enju

« L’an 2021, l’humanité est décimée par une épidémie de Gastrea, un virus parasite. Les survivants sont alors forcés de vivre dans différentes zones, entourées de murs monolithe crées avec la matière Varanium, un métal capable de repousser les Gastrea. De cette catastrophe, naquirent les « Enfants maudits », des enfants nés avec le virus du Gastrea mais qui sont capables de le contrôler. Des agences de Sécurité Civile sont alors formées pour combattre les Gastrea, chaque groupe est formé d’un Initiator qui est un enfant maudit et d’un Promoter qui le commande. Dix ans après l’épidémie, Rentarô Satomi, un lycéen mais qui est aussi Promoter dans l’agence de Sécurité Civile Tendô, et son Initiator Enju Aihara, effectuent des missions ensemble pour empêcher la destruction de la zone de Tokyo et du monde. »


MA CRITIQUE

Les graphismes : Ils sont beaux mais assez simpliste, il n’y a pas beaucoup de détail et on peut le remarquer facilement aux yeux des personnages. On a tout de même une bonne animation. Cependant, j’apprécie beaucoup certains Chara Design que je trouve soit mignon soit approprié aux différents personnages. Ce qui me dérange un peu, c’est l’apparence des cheveux de Miori et Kisara, on dirait qu’elles ont des algues à la place des cheveux. Ensuite, les décors sont bien réalisés et les Gastrea sont en harmonie avec l’anime, c’est à dire qu’ils ne font pas tâche à côté des personnages. Dernière précision, la plupart des scènes se déroulent en pleine nuit ou dans des endroits obscurs.

Black Bullet

Satomi Rentarô

Les OST : Les musiques sont plutôt discrètes mais sont placés à de bons endroits. Le premier Opening colle parfaitement avec l’environnement que développe « Black Bullet » à savoir la destruction. Le premier Ending ressemble un peu à l’Opening au niveau de la musique  mais celui-ci est centré sur Enju. Le deuxième Opening est le même que le premier pour la musique et ils ont changés les images, on voit alors de nouveaux personnages comme Tina. Par contre, ils n’ont pas changé l’Ending pour la deuxième partie de l’anime.

L’histoire : L’intrigue est banal et peu original. L’univers de Black Bullet est dévasté par les Gaestra, des monstres qui tuent et contaminent les humains. Le thème de l’apocalypse est récurent dans les animes.  De plus, les personnages ne sont pas du tout développés. On ne connait pas du tout leur passé ou alors des brides d’histoire. Par exemple, pour Rentarô, on pense juste que c’est un rescapé d’une attaque de Gastrea quand il était encore un enfant. C’est pareil pour Enju, Kisara et les autres personnages, on ne connait rien d’eux. Comment sont-ils arrivés là ? Quels événements ont-ils vécus ? On ne sait rien et on ne saura rien de tout l’anime. Du coup, on ne comprend pas vraiment le but de Black Bullet, est-ce juste l’extermination des Gastrea qui compte ? Quel est l’objectif de l’anime ? Il y a également un aspect harem qui tourne autour de Rentarô. Toutes les filles sont plus ou moins attirées par lui ainsi que les enfants maudits bien qu’il soit plus vieux. D’ailleurs, il y a des scènes vraiment ambigu entre le jeune homme et Enju, on peut supposer alors à un Lolita Complex (Lolicon). C’est avec ce manque d’information capital que l’anime perd de la qualité.

Black Bullet

Aihara Enju

Les personnages : Comme dit plus haut, tous les personnages ne sont pas du tout approfondis et manque de développement. Pourtant, je pense qu’il y avait de belles choses à faire de ce côté là. J’aurais bien aimé voir un peu plus la vie des enfants maudits avant  de devenir pour certains des Initiator. Le seul personnage plus ou moins développé est Rentarô, même Enju, qui est quand même un personnage principal est relégué au second plan dans certains épisodes. On la voit même presque pas. Il y a également des personnages qui apparaissent, pensant qu’ils ont un rôle à jouer et en fait pas du tout. Par exemple, la fille aveugle, je pensais qu’elle allait avoir un impact dans l’histoire mais non. Elle est là juste pour combler des trous, gagner du temps, je ne sais pas. Cependant, le duo Kagetane et Kohina rend l’anime plus intéressant, même si ces deux là sont aussi mal développés que les autres.

En conclusion : Un anime qui aurait pu être fort sympathique si il y avait eu un minimum de développement autour de l’histoire et des personnages. Il y a des actions qu’on ne comprend pas forcément comme par exemple, avec Kisara à la fin de l’anime. Les graphismes bien que simples étaient suffisants pour ce genre d’anime.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s